Nous vous offrons cette capsule en accès libre.
Vous pouvez la consulter en faisant défiler la page vers le bas.


Les crédits vous sont offerts sous abonnement.

Vous pouvez également faire l'achat de cette capsule pour les crédits.


Déjà abonné? Connectez-vous ici.

TOP du gras: mise à jour des lignes directrices sur les lipides de PEER

Isabelle Gagné

Les lignes directrices simplifiées sur les lipides du groupe PEER publiées en 2015 ont changé notre évaluation et prise en charge du risque cardiovasculaire des patients en prévention primaire et secondaire.
En octobre 2023, leur mise à jour est publiée.
La même qualité méthodologique et souci de pertinence clinique est au rendez-vous, comme toujours!
L’équipe de TopMF vous résume les grandes lignes et leur application en pratique. Votre vision du bilan lipidique ne sera plus jamais la même !

*Exceptionnellement, cette capsule présente un vidéo avec images statiques.

Suivre ce cours

Ce cours a été conçu par Emma Glaser, Samuel Boudreault et Marc-Antoine Turgeon et revisé par Mathieu Pelletier le jeudi 26 octobre 2023.



Bibliographie

pubmed
Lignes directrices simplifiées de PEER sur les lipides : actualisation 2023: Prévention et prise en charge des maladies cardiovasculaires en soins primaires.
Kolber MR,Klarenbach S,Cauchon M,Cotterill M,Regier L,Marceau RD,Duggan N,Whitley R,Halme AS,Poshtar T,Allan GM,Korownyk CS,Ton J,Froentjes L,Moe SS,Perry D,Thomas BS,McCormack JP,Falk J,Dugré N,Garrison SR,Kirkwood JEM,Young J,Braschi É,Paige A,Potter J,Weresch J,Lindblad AJ, Canadian family physician Medecin de famille canadien 2023 Oct 69(10) e189-e201

Référence Web

Aide à la décision cardiovasculaire simplifiée – PEER


Commentaires:

2 réflexions au sujet de “TOP du gras: mise à jour des lignes directrices sur les lipides de PEER<br><img class="icon_title" src=https://www.topmf.ca/wp-content/uploads/2022/03/pastille-R1Q.png />”

  1. Excellente présentation. Merci.
    Je reste avec cette question:
    Dans les autres lignes directrices, pour le risque MCV intermédiaire (10-19%), en prévention primaire, on parle de traiter par statines (décision partagée) s’il y a un autre facteur de risque: LDL > 3.5, Homme > 50 ans avec au moins un autre FR, Femme > 60 ans avec au moins un autre FR. Dans cette revue PEER, ça parle du 10-19%, mais sans considérer les autres FR lorsque vient le temps de discuter/initier une statine. Est-ce qu’on peut conclure que seul le score de Framingham 10-19% est suffisant pour discuter/initier une statine?

    • Bonjour, merci pour votre question! En fait quand on parle d’un risque de 10-19%, ceci considère déjà les “autres facteurs de risque” tel que l’âge, le diabète, HTA, et le cholestérol total/HDL (donc indirectement aussi les LDL). Un seul de ces facteurs ne suffit pas à décider si on devrait initier une statine. Le seuil de LDL >3,5 a été proposé de manière arbitraire pour tenter de préciser davantage le risque cardio-vasculaire, mais aucune étude ne supporte cette conduite. Ainsi, une fois le risque cardio-vasculaire établi, les lignes directrices PEER suggèrent d’utiliser la décision partagée pour discuter de ce risque avec le patient, et de décider si on débute la médication ou non. Ne pas oublier que le framingham est seulement une estimation du risque avec un intervalle de confiance de +/- 5%. Donc un Framingham à 17%, en réalité le risque est probablement entre 12% et 22%.

      En résumé: Avec un risque 10-19%, on peut procéder à la décision partagée avec le patient, pas besoin de chercher à préciser davantage le risque avec un “autre facteur de risque”. L’outil interactif de PEER peut être utilisé pour que le patient choisisse s’il désire débuter ou non une statine en fonction des bénéfices/risques (https://decisionaid.ca/cvd/)

Laisser vos commentaires et questions